L’arrosoir 2018 2018-05-22T08:50:06+00:00

3ème édition du 23 au 27 mai 2018

Cette année, L’Arrosoir remet le couvert et passe à table en présentant “On Colours” du mercredi 23 mai au dimanche 27 mai 2018 dans les anciens locaux du “Forum » et du « Pôle-Arts 58 » (81 rue de Nièvre), lieu emblématique du cœur de ville de Nevers. Concerts, expositions, performances, librairie collective, échanges…toute la formule de L’arrosoir en 5 jours de fête !

Libre d’accès. Accès PMR.

EXPOSITIONS

Michèle Magema et Béopé sont les deux artistes invités par L’arrosoir cette année. Entre installations et performances, vous découvrirez les univers singuliers de ces deux artistes exeptionnels.

LIBRAIRIE

Une librairie éphémère est installée pour la durée de l’événement réunissant les ouvrages du fonds beaux arts de la Médiathèque Jean-Jaurès de Nevers (disponibles au prêt et à la consultation) ainsi qu’une sélection de livres du Le Cyprès/Gens de la Lune, d’Entre-deux, de la Fnac, de Maison de la presse Nevers, et de Ravisius Textor (disponibles à la vente).

CONCERTS

Trois soirées concert musiques actuelles avec la Batucada Les Niévrosés, Bounce, Frissson, Sata et The Log Lady, P.r2B et Balladur. 

DÉBAT ET SOIRÉE DEGUSTATION

Une soirée dégustation coorganisée avec le comité de coordination de jumelage et une soirée débat « Droit de question » pour exercice de la démocratie dans le lieu éphemère de L’arrosoir.

Mercredi 23 mai, 19h : inauguration

Jeudi 24 mai :
– 14h : ouverture du lieu
– 18h : Batuc’n’Bounce, Jeudi du charbon délocalisé à L’Arrosoir. Concerts de la Batucada Les Niévrosés et de Bounce, groupe de rock neversois. Début des concerts à 19h.


Vendredi 25 mai :
– A partir de 14 h
: dédicaces du livre Nos regards mêlés et vente des photos d’époque de Nevers par Monique Thuriot Premery 
– 18h : 
Musanthropie(s) Lecture de poèmes choisis à l’espace librairie par Martin Denier
– 18h30 : débat Droit de question
Cette année, l’Arrosoir s’installe dans l’ancien marché Saint-Arigle, ancienne friche commerciale, encore communément appelée par le nom d’un des derniers commerces qui y était installé : le Forum.
L’occasion nous favorise et celle ci est trop belle pour ne pas penser au sens latin de l’enseigne : le forum, dans la Rome antique, désigne une place publique d’échanges, consacrée à la discussion et au commerce.
Une des vocations de l’association l’Arrosoir est de réinvestir un espace public en déshérence afin de le mettre à disposition de tous pendant une période donnée. Nous vous invitons à vous réapproprier le lieu et à prendre part à cette espace de liberté populaire lors de la soirée du vendredi 25 mai 2018 où nous recréerons au sein du lieu un Forum au sens premier du terme : un espace public de discussion.
Ce forum s’articulera autour de la liberté d’expression et de la parole libre, dans un exercice de démocratie directe.
Chacun peut poser une question. Tous peuvent y répondre.
Cet événement aura lieu au centre de l’espace d’exposition, dans  un carré, “sanctuaire de confiance, altruisme et bienveillance. En son sein, nous avons tous les mêmes droits et les mêmes devoirs ». Libre à vous de poser votre question, libre à vous de réponse à celles des autres, libre à vous de dire, de questionner, de prendre la parole, d’écrire, de partager, d’argumenter, de penser, de vous exprimer…
Vous êtes les bienvenus. Nous vous attendons.
Alors… quelle est votre question ?

 – 20h30 : Frissson + Satã + The Log Lady (électro / dj set)
The Log Lady : Dj clermontoise, issue du collectif “Boulevard” promoteur des musiques électroniques et expérimentales, habituée du One O One, club réputé à Clermont pour ses soirées électro & techno et du café Galerie, repère de la scène électronique lyonnaise ; on a pu la voir sur la scène du festival contre-jours de Clermont, au Barapapa à Paris et sera le 17 mai au Raymond à Clermont. (New Beat/Post Punk/Balearic/Synth-pop).

Satã : Dj lillois, adepte d’expérimentations électroniques, déjà vu sur les scènes du Liquium de Lille, au Terminal de Lyon ou encore au Petit Bain à Paris. (Pop/post punk/new beat/coldwave)

 Frissson : au gré de ses prestations scéniques, on savait déjà que l’électro mélodique de Frissson se mélangeait habilement aux sonorités exotiques. Plus clairement encore, avec le beat parfois ralenti d’Intérieur, sa new wave drapée dans les brumes européennes, fusionne avec la moiteur d’un trip-hop tropical.

Samedi 26 mai :
– 14h :
Emmaüs en ville
– 15h :
performance de Michèle Magema What the sea didn’t take me
– 18h : dégustation co-organisée par le comité de coordination des villes jumelées de Nevers
Nous vivons une époque de mixité et métissage des cultures. La soirée dégustation que propose L’Arrosoir  se veut un symbole de partage de ces valeurs du « Vivre-ensemble ». Alors quoi de mieux pour se rencontrer que de se retrouver autour d’une table ou de plusieurs buffets et découvrir des mets venus d’ailleurs ! Nous nous sommes associés cette année avec le Comité de Coordination des Amicales des villes jumelées de Nevers.
Aussi, les vins français (et tout particulièrement de notre région) qui seront proposés lors de cette dégustation, joueront avec élégance le jeu symbolique de l’évocation de cette France réputée pour être Terre d’accueil. Le vin « sang de la terre » comme liant – faire bonne chère dans une ambiance conviviale pour délier les esprits et battre en retraite les idées reçues, tels sont les enjeux de cet évènement orchestré sous la forme d’un happening.
Allemagne (Coblence, Neubrandenburg), Suède (Lund), République du Belarus (Minsk), Grande Bretagne (St Albans), Roumanie ( Curtea de Arges), Pologne (Siedlce), Italie (Mantoue), Tunisie (Hammamet & Gastronomie pour tous).
Vins : Maison du Vin
Couverts : Le petit magasin
Tarif : 10 €
Bénéfices : Les Resto du cœur
– 21h : concerts de P.r2B et Balladur
P.r2B : après son passage au Printemps de Bourges en avril, son hommage à Léo Ferré au Centre Georges Pompidou, ses articles dans Libération ou FIP, ou encore dans les excellents carnets de la création de France Culture, l’étoile montante de la chanson française arrive à Nevers…

Balladur : groupe de pop/noise/dub/électro de Villeurbanne. Ils viennent à l’occasion de la sortie de leur EP “Il y a des choses qu’on n’oublie pas”.  La presse en parle : “Fort recommandable groupe de Villeurbanne au son synthétique 80’s (mais pas que) et aux prestations live agitées.” Libération

 Dimanche 27 mai à 12h : brunch partagé.
Pour clôturer l’événement, venez partager un brunch à L’Arrosoir où chacun amène quelque chose à grignoter ! Le bar sera à disposition pour les boissons.